À table !

Pour nourrir votre esprit

Accueil - Exclus Web - À table ! - Promesse tenue

Promesse tenue

Anne Cugnon · Documentaliste au CAL/COM

Mise en ligne le 22 janvier 2024

Dans son nouvel ouvrage, le journaliste David Salomonowicz, alias Alexandre Janvier, livre une enquête rigoureuse, fruit de trois années de recherches, sur son histoire familiale marquée par la Shoah. Il y reconstitue le parcours de ses aïeuls en Pologne et en Belgique depuis les années trente. Des récits intimes et parfois fictionnels s’y mêlent à l’Histoire avec un grand H.

Au fil des pages, l’auteur s’attelle à rendre la parole à ceux que l’on a si violemment voulu réduire au silence. Plusieurs chapitres reprennent le témoignage fourni par son grand-père, Szapsia Salomonowicz. Survivant de la Shoah, un temps apatride, celui-ci a été un membre très actif de l’Union des anciens déportés juifs de Belgique, dédiant de nombreuses années de sa vie à témoigner des ravages de l’antisémitisme, des crimes nazis et de l’horreur des camps. Une personnalité complexe et parfois difficile, indique l’auteur dans un souci d’honnêteté.

Bien que sans concessions, l’évocation des différents membres de sa famille est toujours empreinte d’affection et de respect. C’est d’ailleurs avec une infinie délicatesse qu’il sort de l’ombre pour lui rendre justice la touchante figure de Rosa, sa grand-mère, fantôme familial au destin tragique. Aspirante au bonheur, mais traumatisée par son expérience d’enfant cachée, fragile et incomprise, elle s’est douloureusement étiolée dans un mariage arrangé. Invisibilisée de son vivant, elle l’est restée dans la mort.

Au prisme de son histoire familiale, David Salomonowicz donne aussi à voir l’impact des traumatismes héréditaires qui se transmettent de génération en génération chez les descendants de déportés, « ceux qui, comme il l’exprime de manière imagée, ont le sentiment de porter Hitler sur l’épaule ».

« Promets-moi que tu écriras un jour sur moi » lui avait un jour demandé son zaida, grand-père en yiddish. C’est aujourd’hui, chose faite. Le petit-fils s’est acquitté de sa promesse dans un livre où se mêlent habillement témoignages, récit fictionnel et faits historiques. À l’heure où la tentation extrémiste bat son plein et que l’antisémitisme ressurgit de toute part, voici un travail de mémoire qui nous invite à redoubler de vigilance.

Alexandre Janvier, Zaida, l’éternel adolescent, Bruxelles, Caya, 2023, 336 pages.

Partager cette page sur :