Tox en toc

Accueil - Tox en toc - Je crois ce que je vois

Je crois ce que je vois

François Debras · Maître de conférences Université de Liège et maître-assistant à la Haute École libre mosane

Mise en ligne le 5 juillet 2022

Les théories du complot opposent des politiciens, des journalistes et des scientifiques menteurs à des citoyens honnêtes et détenteurs d’un savoir de terrain. Ils savent, ils l’ont vu ! Mais pourquoi devrions-nous nous méfier ? À qui accorder sa confiance ?

Photo © Shutterstock

Avec la Covid-19, des médecins et infirmier.ère.s ont été nombreux.ses à s’exprimer dans les médias. Distinguons les discours émotionnels des discours analytiques. Les ressentis changent en fonction de chacun. Ils ne constituent pas des données fiables. Une infirmière remet en cause la crise. Dans son service, il restait des lits disponibles. Alors pourquoi confiner ? Cela doit être remis en perspective. Combien de lits ? Quel service ? Quel hôpital ? Quelle période ?

L’interrogation est similaire vis-à-vis des climatosceptiques. Le réchauffement climatique est une invention. La preuve ? « Je l’ai vu, de la neige et des records de températures négatives. » Mais quelle température moyenne ? Dans quelle région ? Quel mois ? Quel historique ?  « Je vois de plus en plus d’étrangers et ils font plus d’enfants ! » Ces propos répandus, entre autres, par des adeptes de la théorie du grand remplacement, sont équivalents. Quelle population ? Quelle ville ? Quand ? Par rapport à qui ? Que nous apprennent les données nationales ?

C’est l’effet de loupe. Nous avons tendance à généraliser notre expérience, tel un platiste qui affirme que la Terre est plate en regardant l’horizon. Face à cela, il nous faut prendre de la hauteur et ne pas nous limiter à nos propres perceptions. Ceci est aussi lié au biais de fréquence. Si je vous évoque les voitures jaunes, vous y serez plus attentif et vous en verrez plus. Pourtant, leur nombre n’aura pas changé. « Avec les vaccins, il y a plus de thromboses. » Posons-nous des questions : combien de fois ai-je entendu parler de thrombose avant ? Y’en a-t-il plus ou y suis-je seulement plus vigilant ? Quelle période ? Quel public ? Quelle causalité ? Les thromboses peuvent survenir dans différents cas (surpoids, âge, tabac, pilule contraceptive…).

Dans un monde de plus en plus complexe, nous ne pouvons pas tout savoir, tout connaître. Notre réalité est parcellaire et peut-être pas représentative. Qui a du recul ? Qui est spécialiste ? Méfions-nous de nos ressentis et sachons faire preuve d’humilité.

Partager cette page sur :