À table !

Pour nourrir votre esprit

Accueil - Exclus Web - À table ! - Esprit de résistance

Esprit de résistance

Anne Cugnon · Documentaliste au CAL/COM

Mise en ligne le 10 juillet 2023

Il y a quatre-vingt ans, le 8 juillet 1943, Jean Moulin mourrait dans le train qui l’emportait vers l’Allemagne, le corps exsangue, épuisé par les tortures infligées par la Gestapo. Ainsi disparaissait une exceptionnelle figure de la résistance française. Et commençait sa légende.

Destiné à un public entre 3 et 6 ans, ce captivant album jeunesse publié aux éditions Rue du monde, dans sa collection « Grand portrait », célèbre avec délicatesse l’anniversaire de cette disparition. Didier Daeninckx pour le texte et Pef, au dessin, mis joliment en couleur par Geneviève Ferrier, y racontent ce destin héroïque avec le talent qu’on leur connaît. Le duo n’en est pas à son coup d’essai, avec à son actif plusieurs collaborations relatives à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale dont notamment Il faut désobéir. La France sous Vichy (2002), Papa, pourquoi t’as voté Hitler ?  (2016) publiés chez le même éditeur.

Au fil de ce nouveau récit, la plupart des facettes de la personnalité sensible et complexe de Jean Moulin sont évoquées à hauteur d’enfant : le gamin rêveur et curieux devenu, dit-on, le plus jeune préfet de France en 1937, le ministre du Front populaire tentant de venir en aide à la jeune république espagnole en butte au coup d’État franquiste, le résistant de la première heure à l’occupation allemande nommé Compagnon de la Libération par le général de Gaulle en 1942, l’organisateur énergique réussissant l’unification des différents mouvements et fondant le Conseil national de la Résistance, mais aussi l’artiste, peintre, caricaturiste et collectionneur d’art.

Cette foisonnante biographie se trouve accompagnée d’un dossier documentaire réalisé par Alain Serres, directeur des éditions Rue du monde, apportant des éléments de contextualisation, dont une chronologie ainsi qu’une évocation du « Boucher de Lyon », Klaus Barbie qui procéda à l’arrestation de Jean Moulin en 1943. L’album se termine sur une retranscription du « Chant des partisans », si bien qu’en le refermant, on se prend à en fredonner l’air… « Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute. » Une instructive lecture à partager avec les plus jeunes, en ces temps inquiétants où les loups sont à nouveau aux portes de Paris… et d’ailleurs.

Didier Daeninckx, Pef, Jean Moulin : les cent vies d’un héros, Voisins-le-Bretonneux, Rue du monde, 2023, 56 pages.

Partager cette page sur :